FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

     

[rub 2 - appels] Appel à projets interne 2021

Appels à projets internes 2021

● Étude pluridisciplinaire du site de la basilique tardo-antique de Saint Ferréol à Saint-Romain-en-Gal (Rhône)
Anne Flammin (ArAr/Archéorient/FR)

 

L’étude de la basilique funéraire de Saint-Ferréol de Saint Romain en Gal s’inscrit au cœur des questionnements sur l’implantation religieuse des premiers temps chrétiens et sur les changements opérés dans la topographie des cités antiques. Elle contribuera à une meilleure compréhension de l’évolution simultanée de l’organisation ecclésiastique et de la topographie chrétienne.
Les objectifs de ces nouvelles recherches sur la basilique visent à appréhender l’intégralité du plan de la basilique (resté inconnu) et de son environnement ; à cerner son occupation funéraire (emplacement et chronologie) ; à affiner la datation proposée ; à apporter un éclairage à la question de la fonction de cet édifice rive droite pour enfin resituer l’édifice dans la topographie religieuse de Vienne.
Notre travail débutera par un examen critique des données archéologiques anciennes (sondages de 1978) en reprenant les archives de l’opération archéologique de 1978 (au Service Régional de l’Archéologie Auvergne Rhône-Alpes) : en réétudiant le mobilier découvert en fouille (étude céramique) mais aussi les tombes (analyse anthropologique) et les matériaux utilisés dans sa construction. Les datations C14, réalisées sur les ossements conservés et dans les charbons contenus dans les mortiers de la partie encore en élévation de la basilique sur le site, permettront de préciser la datation des phases de construction et d’occupation de l’édifice. Des recherches en archives sur l’histoire du site, la collecte des documents iconographiques (cartes, plans…) et la prospection géoradar permettront d’enrichir le SIG en recalant précisément le plan de la basilique dans son environnement proche, puis plus largement dans la topographie chrétienne de la ville de Vienne (incluant Saint-Romain-en-Gal).

Ce projet débouchera sur une nouvelle proposition d’étude sur l’implantation des édifices religieux et des basiliques suburbaines de l’Antiquité tardive des cités de Vienne, Lyon et Grenoble.

Interactions de la ville et de la campagne dans la Délos hellénistique : aménagement et exploitation du territoire, gestion et optimisation des ressources
Hélène Wurmser (IRAA/HiSoMA)

Le projet proposé s'inscrit dans un programme pluri-disciplinaire en cours d'élaboration et touchant à l'étude du paléo-environnement de Délos. Son objectif global est de restituer le contexte biologique de Délos dont l'insularité et l'exiguïté ont  pu générer des modes d'optimisation particuliers dans l'exploitation du territoire et la gestion des ressources. La possibilité d'analyser conjointement et dans une relative homogénéité chronologique, les sources textuelles, archéologiques et biologiques permettra in fine d'apprécier les effets de ce contexte environnemental sur la population délienne. L'année 2021 est une année d'amorçage du projet, de consolidation de l'équipe et de vérification des protocoles méthodologiques sur le terrain. La mission se concentrera sur les interactions et les articulations entre la ville et la campagne, à partir de l'étude comparative du matériel, des affectations et de l'environnement de deux maisons particulières de Délos, la Maison de Fourni et la Maison des Sceaux.
Ces deux maisons documentent en effet la pénétration des activités agricoles dans des ensembles de type urbain et des analyses paléobotaniques doivent être menées sur des prélèvements de terre. On complètera cette analyse par l'étude du matériel inédit de la Ferme aux jambages de granit, de manière à cerner les caractéristiques et les différences de chaque type d'habitat présent à Délos, selon sa localisation et ses fonctions.

L'objectif est aussi d'établir une documentation de référence en ce qui concerne l'organisation urbaine et la géomorphologie de la zone intermédiaire entre ville et campagne, ses ressources hydriques et tous les vestiges d'anthropisation du paysage qu'elle porte. Le référencement de toutes ces données nouvelles, les relevés effectués, les analyses de micro-topographie et les photographies réalisées par drone serviront à alimenter les différents enjeux du projet et le SIG déjà existant.

Dynamiques socio-économiques du Maréote byzantino-omeyyade : la ville de Taposiris Magna
Julie Marchand (HiSoMA/Archéorient)

Ce projet porte sur le devenir de la Maréotide ouest d'Alexandrie à l'aube de la conquête arabo-musulmane. Cette phase de transition est la moins étudiée de toutes celles qui portent sur la région. L’enquête peut s'appuyer sur un site majeur où subsistent des traces de l’époque byzantine et de la transition à l’époque médiévale.
À partir d'une étude de mobilier archéologique issu d'un contexte inédit des VIe et VIIe siècles de Taposiris Magna associant culture matérielle domestique et pratiques cultuelles, il s'agit de mettre en exergue les dynamiques socio-économiques et culturelles d'une ville dans un cadre régional.

L’objectif est aussi de partager ses données avec d’autres sites qui ont également des indices de cette phase (mission archéologique de Marea).