FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

     

Dérivation nominale et innovations dans les langues indo‑européennes anciennes

40,00€

Dérivation nominale et innovations dans les langues indo‑européennes anciennes
Actes du colloque international de l’université de Rouen (ÉRIAC), 11‑12 octobre 2018

Résumé

Les treize études réunies dans ce volume sont consacrées au phénomène de la dérivation depuis l’indo-européen (sanskrit védique, tokharien, vieux norrois, vieux slave, grec ancien, latin) jusqu’à nos langues modernes. Les contributions réunies ici proposent, pour une part d’entre elles, de nouvelles hypothèses sur l’origine de certains suffixes, tandis que d’autres exposent les résultats de leurs évolutions et leur productivité. Les observations synchroniques et diachroniques sur le comportement suffixal concernent à la fois la sémantique, la question du développement du vocabulaire spécialisé et celle de leur rôle proprement grammatical, en particulier le rapport entre adjectif et substantif. Une contribution centrée sur l’accentuation forme la conclusion de l’ensemble.


The thirteen papers brought together in this volume are devoted to the phenomenon of derivation from Indo-European (Vedic Sanskrit, Tokharian, Old Norse, Old Slavic, Ancient Greek, Latin) up to our modern languages. The contributions gathered here offer, for a part of them, new hypotheses on the origin of certain suffixes, while others expose the results of their evolutions and their productivity. Synchronic and diachronic observations on suffixal behavior concern semantics, the question of the development of specialized vocabulary and that of their strictly grammatical role, in particular the relationship between adjective and substantive. A contribution focused on the accent concludes the volume.

Sommaire

Isabelle Boehm du laboratoire HiSoMA et Alain Blanc
Avant-propos

Première partie – La dérivation depuis l’indo‑européen jusqu’aux langues attestées

José L. García Ramón
Formations en *‑nes‑ et en *‑no‑, formations en *‑on‑/‑en‑ : védique °bharṇas‑ et grec φερνή, mycénien po‑re‑na

Romain Garnier
Nouvelles réflexions sur les neutres en *‑us‑ : un suffixe résiduel

Riccardo Ginevra 
Old Norse ‑yn (Proto‑Germanic *‑unjō‑) and the re‑analysis and spread of derivational morphology through semantic association

Marek Majer
Slavic ‘i‑stem adjectives’ and their alleged inflection loss: the derivational prehistory and synchronic status of a category

Deuxième partie – Les suffixes dans les différentes langues indo‑européennes

Indo-iranien

Rosemarie Lühr
Zur Semantik der vedischen Nomina agentis auf ‑tar und ‑tár

Tokharien

Georges‑Jean Pinault
Regard comparatif sur la dérivation nominale en tokharien

Grec

Alcorac Alonso Déniz
Le développement historique des finales ‑ειᾰ/‑είᾱ/‑είη (att. ὑγίεια/ὑγιείᾱ, ion. ὑγιείη « bonne santé ») et ‑οιᾰ/‑οίᾱ/‑οίη (att. εὔπλοια, ion. εὐπλοίη « bonne navigation ») en grec ancien

Lucien van Beek
Les adjectifs en ‑ερός, ‑αρός et ‑ηρός chez Homère et ultérieurement : origines et diffusion

Alain Blanc, Isabelle Boehm
Le suffixe ‑εσ‑ dans la langue de la Collection hippocratique

Liana Tronci
Le renouvellement morphologique par la réanalyse : le cas des suffixes grecs ‑(ισ)μός et ‑(ισ)τής

Alain Blanc
Toponymes grecs de l’époque classique éclairant des formes homériques : ‑όεις/‑οῦς à la place de ‑ήεις

Italique

Brent Vine
Latin fimus/fimum « fumier » et PIE *‑mo‑ secondaire

Troisième partie – Phonologie non segmentale

Éric Dieu
Dérivation nominale et innovations accentuelles en grec ancien : autour de la loi de Wheeler

Index

Index des mots
Index thématique