FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

Université Lumière Lyon 2 - CNRS

[Rub 8 - Conférences] Regards sur la Grèce

Regards sur la Grèce
Vendredi 03 Avril 2015

De l’âge du Bronze à la fin de l’Antiquité

Dans le cadre des manifestations liées aux 40 ans de la MSH MOM
(Programme des 40 ans)

Six conférences du 12 mars au 3 avril 2015 - de 18h à 19h30 – amphi Benveniste - rdc - MSH MOM - 7 rue Raulin - Lyon 7e

- Entrée libre
- renseignements : communication[at]mom[dot]fr - 04 72 71 58 25
- Programme (.pdf)
- Les bibliographies sont réalisées par la Bibliothèque de la MSH MOM

Jeudi 12 mars

Le théâtre en Grèce antique : les monuments et leurs usages

Le théâtre apparaît dans la Grèce antique à l’époque archaïque pour recevoir des spectacles de musique et de poésie donnés dans le cadre de concours organisés en l’honneur des dieux. Les premiers édifices sont des installations temporaires en bois, dont on connaît dorénavant quelques vestiges. Le développement des drames à Athènes à l’époque classique et le succès grandissant des concours théâtraux entraînèrent dans la seconde moitié du IVe s. av. J.-C. l’apparition de nouvelles formes architecturales et la diffusion de constructions en pierre dans tout le monde grec. Les théâtres commencèrent alors à recevoir aussi des assemblées politiques. Tel fut le cas de l’édifice récemment fouillé à Larisa en Thessalie. Ses gradins sont couverts d’inscriptions qui apportent de précieuses informations sur les spectacles qui étaient donnés au théâtre et les spectateurs qui y assistaient.

Christine Mauduit, ENS Ulm – AOROC, chercheur associé au laboratoire HiSoMA, Jean-Charles Moretti,directeur de recherche au CNRS, laboratoire IRAA, Richard Bouchon, maître de conférence en histoire grecque à l’université Lumière Lyon 2, laboratoire HiSoMA
- Bibliographie (.pdf) 

Vendredi 13 mars

Le marché antique dans tous ses états

Le renouveau de l’étude des économies antiques a apporté au débat de nouvelles problématiques qui s’appuient largement sur l’accroissement de la documentation archéologique, numismatique et épigraphique. De ces nouvelles recherches émerge tout particulièrement une interrogation sur le marché qui rejoint aussi des débats très contemporains : comment penser l’échange dans la cité, quel est le rôle des institutions étatiques dans le contrôle des marchés, de quels comportements sociaux témoigne le développement des infrastructures de marché … sont autant de questions que posent les sources antiques.

Véronique Chankowski, professeur d’histoire égéenne et d’économie antique à l’université Lumière Lyon 2, directrice du laboratoire HiSoMA, ancien membre de l’École française d’Athènes, vice-présidente pour l’histoire ancienne de l’Association française d’histoire économique.
- Bibliographie (.pdf)

Jeudi 19 mars

Ports et navigation en Égée antique et préhistorique

En Grèce, on n’est jamais loin d’une côte : pas étonnant que les Grecs aient toujours été des voyageurs, des marins et des commerçants. On sait maintenant qu’ils avaient déjà recours à la navigation bien avant de s’appeler « Grecs », dès le Paléolithique, et qu’ils s’approvisionnaient en obsidienne sur l’île de Melos au Néolithique, avant l’apparition des métaux. On s’intéressera d’abord aux traces indirectes de cette navigation précoce puis aux premières embarcations de l’âge du Bronze, qu’il s’agisse de représentations figurées, de maquettes ou d’épaves retrouvées sur les fonds marins. Il sera ensuite question des techniques de navigation pendant l’Antiquité puis d’une présentation des recherches géomorphologiques qui ont été conduites récemment dans le port du Pirée et qui ont permis de comparer les archives sédimentaires et textuelles et de valider les indicationsdu géographe Strabon (fin du Ier s. av. J.-C.).

Sylvie Muller-Celka, archéologue au CNRS, spécialiste de l’âge du Bronze dans le monde égéen, Jean-Philippe Goiran, géomorphologue au CNRS, tous deux membres du laboratoire Archéorient, Pascal Arnaud, professeur d’histoire ancienne à l’université Lumière Lyon 2, membre senior de l’Institut Universitaire de France, co-directeur du programme européen Portuslimen (RoMP), membre du laboratoire HiSoMA.
- Bibliographie (.pdf)

Vendredi 20 mars

Vivre dans une maison grecque

Les fouilles archéologiques récentes en Grèce et en Turquie ont mis au jour un grand nombre de maisons, en contexte urbain pour la plupart, qui ont livré un matériel archéologique abondant. L’étude de la forme architecturale de ces habitations, ainsi que celles des objets qui y ont été mis au jour permettent de mieux comprendre comment s’organisent les différentes activités familiales et artisanales dans la maison. Quel espace était dévolu aux femmes, aux activités de productions textile et alimentaire ? Quel était le décor des pièces d’apparat et de réception ? Quels ustensiles et quelle vaisselle utilisait-on pour préparer et consommer la nourriture et les boissons ? De quels moyens de chauffage et d’éclairage disposait-on ? On évoquera tous ces aspects concrets de la vie quotidienne des Grecs, à travers les travaux récents de plusieurs chercheurs de la MOM, portant sur diverses périodes et diverses régions du monde grec.

Hélène Wurmser, maître de conférence en archéologie et histoire de l’art grec à l’université Lumière Lyon 2, responsable de l’antenne de Lyon du laboratoire IRAA, Catherine Abadie-Reynal, professeur d’archéologie à l’université Lumière Lyon 2, et Annette Peignard-Giros, maître de conférence en histoire ancienne à l’université Lumière Lyon 2, membres du laboratoire HiSoMA. Toutes trois ont été membres de l’École française d’Athènes. H. Wurmser est responsable de la fouilles de la maison Fourni à Délos ; C. Abadie-Reynal est chargée de la publication de la céramique d’époque romaine et protobyzantine d’Argos, directrice de la mission archéologique franco-turque de Zeugma et co-directrice de la mission topographique et archéologique franco-albanaise de Durrës ; A. Peignard-Giros est chargée de la publication de la céramique de la Maison des Sceaux et de la Maison des Stucs à Délos.
- Bibliographie (.pdf)

Vendredi 27 mars

Les fonds documentaires grecs de la MOM : la transition numérique

Fière d’une continuité institutionnelle longue de 40 ans, la Maison de l’Orient et de la Méditerranée conserve des fonds documentaires concernant le monde grec antique de première importance, toujours vivants, toujours exploités. Photographies, cartes, dessins, carnets, estampages, toute cette documentation scientifique est aujourd’hui confrontée à la transition numérique. Quelles sont les modalités et les conséquences de cette mutation, qui dépasse largement la simple « dématérialisation par numérisation » ? Quelques exemples portant sur des réalisations en cours à la MOM, notamment l’élaboration d’une biblio-iconothèque d’estampages d’inscriptions grecques, illustreront les enjeux majeurs de cette conversion.

Michèle Brunet, professeur de littérature et d’épigraphie grecques à l’université Lumière Lyon 2, et Adeline Levivier, doctorante, chef de projet Diffusion bibliothèques numériques et estampages, toutes deux membres du laboratoire HiSoMA, animeront une table-ronde associant les membres du laboratoire HiSoMA et des participants d’autres composantes de la MSH MOM.
- Bibliographie (.pdf)

Vendredi 3 avril

De la voix à la pierre : chanter, transcrire, inscrire

Les recherches philologiques et épigraphiques menées au sein de l’équipe HiSoMA convergent dans l’étude des multiples vies du texte poétique. D’abord exécutée devant un public dans des contextes divers, souvent cultuels, l’œuvre poétique peut par la suite donner lieu à une transcription et circuler en tant qu’objet littéraire sur des papyrus, ou bien être inscrite sur la pierre pour un affichage pérenne. On suivra ces transformations du texte et de son statut en prenant pour exemples des œuvres grecques qui sont au cœur de nos recherches sur l’épigramme et la poésie lyrique.

Pascale Brillet-Dubois, maître de conférence en langue et littérature grecques à l’université Lumière Lyon 2, Richard Bouchon, maître de conférence en histoire grecque à l’université Lumière Lyon 2, Nadine Le Meur, maître de conférence en langue et littérature grecques à l’ENS Lyon, Éleonora Santin, épigraphiste au CNRS. Tous les quatre sont membres du laboratoire HiSoMA. Pascale Brillet et Nadine Le Meur animent un séminaire annuel consacré à des discussions de poétique sur les littératures grecque et latine : L’atelier des poètes.
- Bibliographie (.pdf)