FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

Université Lumière Lyon 2 - CNRS

Stratégies mémorielles

Stratégies mémorielles
Les cultes funéraires privés en Égypte ancienne de la VIe à la XIIe dynastie

Contributeurs
Rémi Legros
Collection
Numéro
70
2016
262 pages
ISBN
978-2-35668-058-7
30 euros TTC

Résumé

En Égypte ancienne, la mort semble être une préoccupation constante. Pour affronter cette étape tant redoutée, le dogme prévoit une existence dans l’au-delà, mais celle‑ci demeure conditionnée au maintien de la mémoire des individus parmi les vivants. Chaque personne va donc tenter, en fonction de son statut et de ses capacités, de développer certaines stratégies pour rendre son propre culte éternel et garantir ainsi son immortalité.

Cette étude, fondée principalement sur l’analyse des pratiques post‑inhumatoires, souhaite mettre en évidence les différents leviers qui sont utilisés en vue de pérenniser les cultes mémoriels : le choix du lieu, celui des supports et enfin – peut‑être surtout – l’intégration à de multiples matrices sociales complémentaires. Car le maintien de la mémoire est avant tout affaire de société. L’individu, pour exister, se doit d’interagir avec la communauté, qu’il soit vivant ou bien mort.


Rémi Legros est docteur en égyptologie de l’université Lumière Lyon 2, chercheur associé à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (laboratoire HiSoMA). Depuis dix ans, il participe aux fouilles de la Mission archéologique française de Saqqâra dans la nécropole de Pépy Ier, pour laquelle il étudie le mobilier privé, largement mentionné dans cette étude.

Sommaire

Sommaire


Introduction

L’emplacement des lieux de culte

  • Les critères de sélection
    • Le choix de la nécropole
    • Les regroupements sectoriels
    • Le poids de l’intervention royale
  • Des stratégies de contournement et de dépassement
    • Dans les nécropoles
    • Dans les temples
    • En milieu urbain
  • Le choix du lieu comme stratégie économique et sociale

Les pratiques mémorielles : bâtiments, supports et offrandes

  • Les différents bâtiments du culte mémoriel
    • La tombe
    • Les chapelles privées
  • Les objets supports du rite
    • La table d’offrandes
    • Les fausses-portes et les stèles
    • Les statues
  • Les simulacres et les substituts
    • Les stèles-tombeaux
    • La tour swnw
    • Les « maisons d’âme »
    • Les inhumations factices 
  • Les offrandes
    • Les quantités d’offrandes et la longévité des rites
    • Les simulacres d’offrandes

Les motivations du culte

  • L’entretien contractuel des rites
    • L’approvisionnement en offrandes 
    • Le personnel funéraire
  • Le culte personnel : des indices de piété ? 
    • La relation bénéficiaire/dédicant
    • La nature du lien mémoriel
    • La nature de l’intervention
    • La place de l’auteur : entre piété et intéressement
    • L’évolution de la notion de piété
  • L’intercession et la dévotion
    • Le statut du défunt
    • L’intercession et les pratiques votives
  • Les évolutions des cultes
    • L’enterrement du défunt et la mise en place du culte originel
    • Les déformations et les aménagements
    • Les devenirs des cultes
    • Les évolutions historiques

Conclusion

Bibliographie

Annexe 1 – Les formules de dédicace

Annexe 2 – Les tables d’offrandes in situ dans la nécropole de Pépy Ier

Index

Logo CNRS