FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

Université Lumière Lyon 2 - CNRS

[rub 8 zoom sur] Exposition "Iberi" à Zagreb

Exposition "Iberi" à Zagreb
Mardi 24 Mars 2015

Dans le cadre du projet européen ArCAFE (Archéologie et Cultures de l’Age du Fer en Europe), à la suite de l’exposition "Iapodes" qui a eu lieu à Lattes de mars à septembre 2014 puis au musée d’Ullastret (Catalogne) du 3 octobre 2014 au 1er mars 2015,
l’exposition "Iberi" vient d’être inaugurée à Zagreb (Croatie) au musée d’archéologie nationale.
- du 24 mars au 13 août 2015

Le 24 mars 2015, le musée archéologique de Zagreb inaugure une grande et belle exposition sur les Ibères, un peuple de l'âge du Fer dont l'un des centres était situé dans la Catalogne actuelle.

Le rapport avec la MSH MOM ?
L'exposition s'inscrit dans le projet "Archéologie et cultures de l’âge du Fer en Europe" financé par le programme Culture 2007-2013 de l’Union européenne, dont la MOM est porteur et coordinateur au nom du CNRS, en association avec le laboratoire Achéologie des sociétés méditerranéennes (ASM) et en partenariat avec le musée archéologique Lattara (musée Henri Prades), le réseau des musées d’archéologie de Catalogne et le musée archéologique de Zagreb.

Photo Igor Krajcar. De gauche à droite : Aurélien Creuzieux (ASM), Ivan Radman (musée archéologique de Zagreb), Jean-Pierre Girard (MSH MOM), Gabriel de Prado (musées de Catalogne), Carme Rovira (musées de Catalogne), Manuel Rueda (musées de Catalogne), Severine Sanz (ASM), Jacqueline Balen (musée archéologique de Zagreb), SE Eduardo Aznar, ambassadeur d’Espagne à Zagreb

Le projet vise à rendre tangible, instructif et ludique le parallèle entre trois "cultures"de l’Âge du Fer (1er millénaire av. J.-C.) dans l’Europe du pourtour méditerranéen : Iapodes (Croatie), Ibères (Catalogne) et Gaulois (Sud de la France), à une époque-clé de la structuration (fondation de villes, routes commerciales) de l’espace sud-européen.
L’outil de cette prise de conscience est l’archéologie, dont les découvertes ont révélé au grand public la continuité culturelle de l’Europe. L’originalité du projet est de s’appuyer sur un outil de médiation numérique innovant, un "simulateur" dédié à l’archéologie, en l’associant à des outils de médiation traditionnels : deux expositions itinérantes et des invitations lancées à de jeunes européens.

Le simulateur de fouille Truelles & Pixels est un outil pour le grand-public : une interface ludique, collaborative, multi-utilisateurs, permet d’expérimenter la conduite d’une mission archéologique sur un terrain virtuel (créé à partir d’éléments réels) sur PC et des extension sur support tactile (en musée). Chacun des trois "terrains » – le site de Lattara (Languedoc), le site de Segestica (Croatie), le site d’Ullastret (Catalogne) – a été traduit en terrain virtuel avec ses propres structures et artefacts. 

Lors du montage des deux expositions, les cinq meilleurs jeunes "archéologues virtuels" des régions concernées seront invités à visiter le "terrain" réel du site de l’exposition : les Français et Catalans en Croatie, les Croates en Catalogne.

Photo Igor Krajcar. Les jeux sur tablettes offrent au joueur la possibilité de récolter des points qui lui seront utiles dans le simulateur de fouille.

L’exposition restera ouverte à Zagreb jusqu’à la fin du mois d’août 2015 avant de migrer vers le musée/site de Bibracte-mont Beuvray, sans doute en 2016 ou 2017.