FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

     

[page de base] Appels à projets internes

Appels à projets internes

La Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux lance un appel à projets interne afin de favoriser la maturation de programmes de recherche transversaux en vue d’une réponse à un appel d’offres national ou international.
Sont éligibles toutes les thématiques des domaines de recherche de la MOM et de ses laboratoires telles qu'elles sont présentées dans leurs programmations quinquennales respectives.
Le porteur doit être un personnel statutaire rattaché à la fédération ou à l’une de ses unités constitutives (chercheurs, enseignants chercheurs ou ingénieurs) ou bien un post-doctorant rattaché actuellement à un laboratoire de la MOM (rattachement principal) et ayant soutenu sa thèse depuis moins de 5 ans (et qui souhaiterait, par exemple, soumettre un projet de Starting Grant à l’European Research Council). L’appel ne concerne pas les doctorants.
Le porteur ne peut soumettre qu’un seul projet.
Les lauréats de l’appel à projets interne de l’année précédente ne peuvent pas déposer de projet lors de la campagne en cours.
Les projets doivent obligatoirement associer au moins deux laboratoires de la MOM ou au moins un laboratoire et un service de la fédération. Ils peuvent, par ailleurs, associer des laboratoires de recherche extérieurs à la MOM.
Les dossiers complets sont à transmettre par mail à l’adresse secretariat[at]mom[dot]fr jusqu’au 3 décembre 2021, minuit (délai de rigueur).

Ils incluent :
- le formulaire de candidature (.pdf) dans lequel il sera demandé un résumé et une illustration, qui, si le projet est sélectionné, feront l’objet d’un affichage sur le site web de la MOM et dans la lettre d’information Dépêche-MOM
- l’exposé détaillé du projet (4 pages maximum avec la liste des collaborateurs)
- le budget prévisionnel (fichier Excel à remplir)
- le planning prévisionnel
- le curriculum vitae du porteur et des collaborateurs du projet

Les dossiers sont sélectionnés par une commission comprenant le comité de direction restreint de la MOM et  des experts extérieurs. Les candidats seront informés des résultats en janvier 2022.
Les projets retenus bénéficient chacun d’un financement maximal de 10 000 €. Ces crédits doivent être consommés intégralement pendant l’année 2022 et sont gérés exclusivement par le pôle budget de la MOM ; aucun reversement de la somme attribuée n’est autorisé. Ils ne peuvent pas être utilisés pour financer des salaires (CDD, vacations…) ou des indemnités de stage. Seules les dépenses de fonctionnement sont prises en charge (frais de mission, dépenses courantes, petit matériel…) ainsi que les dépenses d'investissement dans la limite de 3 000 €. Les dépenses d’investissement comprennent uniquement des équipements spécifiques nécessaires à la réalisation du projet (hors équipement courant). Ils sont inscrits à l’inventaire de la FR et seront, à l’issue du projet, mutualisés à l’échelle de la MOM.

Au terme du projet, il est demandé au porteur un bilan (2 pages) résumant le bon déroulement du programme et l’utilisation effective du financement, ainsi qu’un billet illustré présentant les résultats et destiné à paraître sur le site web de la MOM. Ces documents sont à transmettre à l’adresse secretariat[at]mom[dot]fr dans les trois mois maximum après la clôture du projet.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Projets retenus en 2021 - en savoir plus
Étude pluridisciplinaire du site de la basilique tardo-antique de Saint Ferréol à Saint-Romain-en-Gal (Rhône), Anne Flammin (ArAr/Archéorient/FR).
Dynamiques socio-économiques du Maréote byzantino-omeyyade : la ville de Taposiris Magna, Julie Marchand (HiSoMA/Archéorient).
Interactions de la ville et de la campagne dans la Délos hellénistique : aménagement et exploitation du territoire, gestion et optimisation des ressources, Hélène Wurmser (IRAA/HiSoMA). 

Projets retenus en 2020
Pro Vienna. Projet de prospections géophysiques en milieu urbain de Vienne antique porté par Christophe Benech (Archéorient/ArAr/AOrOc/Metis).
VACUNA : étude pluridisciplinaire du sanctuaire d'une déesse sabine dans le Latium romain (Montenero Sabino, Italie), porté par Aldo Borlenghi (ArAr/Archéorient).
 
Projet retenu en 2019
Mounir Arbach : De la préhistoire à l’apparition de la cité caravanière de Qaryat al-Faw (Arabie saoudite) (Archéorient/ArAr)
 
Projets retenus en 2018
Cécile Batigne : Patina in patinam. Pratiques alimentaires, chimie analytique et archéologie expérimentale (ArAr/HiSoMA)
Anne Benoist : Essor et déclin des Royaumes africains le long de la Mer Rouge : l’impact de l’interaction Homme environnement et le rôle des échanges transrégionaux (Archéorient/ArAr)
Jean-Philippe Goiran : PALEO CARTHAGO : géoarchéologie et paléopollutions des bassins portuaires puniques et romains de Carthage (Tunisie) (Archéorient/ArAr/ HiSoMA).

Projets retenus en 2017
Sabine Fourrier : Villes et territoires de Chypre à l’Âge du Fer (XIe-IVe s. av. J.-C.) : l’espace des royaumes (HiSoMA/PSIR)
Éric Thirault : Franchir la crête : archéologie et ethnohistoire d'un col transalpin, le Colerin à Bessans (3200 m, France/Italie) (Archéorient/ArAr)
 
Projets retenus en 2016
Hugo Delile : De l'Ancienne à la Nouvelle Cnide (Anatolie) ‐ Interactions entre les facteurs anthropogéniques et environnementaux dans la relocalisation d'une ville côtière célèbre au cours de la période classique. (Archéorient/HiSoMA)
Sylvain Dhennin : Marges et Frontières de l'Egypte, de l'Antiquité au Moyen âge (HiSoMA et  le service Techniques archéologiques de la fédération)
Emmanuelle Vila : Approche méthodologique pour l'identification des races de moutons au Proche‐Orient (Archéorient/PSIR)