FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

     

Passions, vertus et vices dans l'ancien roman

38,00€

Passions, vertus et vices dans l'ancien roman
Actes du colloque de Tours, 19-21 octobre 2006

Résumé

Après les Colloques Roman I, sur les Personnages du roman grec (Tours, novembre 1999), Roman II, sur les Lieux, décors et paysages de l'ancien roman (Tours, octobre 2002), et Roman III, sur les Discours et débats dans l’ancien roman (Tours, octobre 2004), un quatrième colloque international sur le roman antique s’est tenu à Tours les 19, 20 et 21 octobre 2006, sous le titre Passions, vertus et vices dans l’ancien roman. Nous nous pro­posions alors de prolonger notre étude des principaux thèmes de l’ancien roman en nous intéressant au domaine moral : définitions et peintures des passions, des vertus et des vices dans leur rapport soit avec une doctrine philosophique ou religieuse, soit avec la nar­rativité. Si les liens entre le roman et les autres genres littéraires (rhétorique, tragédie, comé­die, épopée, historiographie) ont souvent été étudiés, celui qui unit la littérature de fic­tion avec les doctrines philosophiques dans leur aspect éthique nous paraissait être un sujet de réflexion encore novateur. Telle fut notre perspective, sans toutefois que nous limitions notre approche à l’aspect moral ; en effet, les passions participent à la création roma­nesque, influent à la fois sur l’action et sur l’évolution des personnages. C’est donc ce double aspect, narratif et éthique, qui a été pris en considération et que reflètent les différentes communications rassemblées dans le présent ouvrage.


Bernard Pouderon est professeur de littérature grecque tardive à l’université de Tours et membre de l’Institut Universitaire de France (chaire : Hellénisme et christianisme). Spécialiste de la littérature grecque chrétienne, il a notamment travaillé sur les apologistes grecs et le roman pseudo-clémentin.

Cécile Bost-Pouderon est maître de conférences en langue et littérature grecques à l’université de Tours. Ses travaux portent sur la littérature grecque d’époque impériale et plus particulièrement sur l’oeuvre de Dion Chrysostome.

Sommaire

Préface 

Vertus politiques et sociales

Ewen L. Bowie, Vertus de la campagne, vices de la cité dans Daphnis et Chloé de Longus

Jean-Philippe Guez, Homme tyrannique, homme royal dans le roman de Chariton

Françoise Létoublon, Le prince idéal de la Cyropédie ou l'histoire est un roman

Sébastien Montanari, Morale et société idéale dans l'utopie d'Iamboulos 

Vertus individuelles, philosophiques ou religieuses

Romain Brethes, Rien de trop : la recherche d'un juste milieu chez Aristote, Ménandre et Chariton

Ken Dowden, L'affirmation de soi chez les romanciers

Dimitri Kasprzyk, Morale et sophistique : sur la notion de σωφροσύνη chez Achille Tatius

David Konstan, Le courage dans le roman grec : de Chariton à Xénophon d'éphèse, avec une référence à Philon d’Alexandrie

Bernard Pouderon, Le discours sur la chasteté dans le cycle clémentin : Homélies clémentines et Martyre des saints Nérée et Achillée

Ilaria Ramelli, Les vertus de la chasteté et de la piété dans les romans grecs et les vertus des chrétiens : le cas d’Achille Tatius et d’Héliodore 

Les passions : entre vice et vertu

Alain Billault, Remarques sur la jalousie dans les romans grecs antiques

Cécile Daude, Aspects physiques et psychiques des passions chez Achille Tatius

Giovanni Garbugino, La perception des passions dans le roman d’Apulée

Michel Lassithiotakis, Τσ᾿ εὐγενειᾶς τὰ δῶρα : passion, vertu et noblesse dans Erotocritos

Koen De Temmerman, Un protagoniste passionné : quelques réflexions sur l’expression incontrôlée des émotions chez Chairéas

Michel Woronoff, Leucippé ou les infortunes de la vertu : volupté et souffrance dans le roman d’Achille Tatius 

Vertus, idéologie et édification

Marie-Ange Calvet-Sebasti, Colère et compassion dans les récits apocryphes chrétiens

Géraldine Puccini-Delbey, La vertu de sagesse existe-t-elle dans les Métamorphoses d’Apulée ?

Consuelo Ruiz-Montero et Josefa Fernandez Zambudio, La doctrine morale de la Vie d’Alexandre de Macédoine (rec. A)

Henri Tonnet, Heurs et malheurs de la vertu dans trois romans grecs du XIXe siècle

Étienne Wolff, Vertus et vices dans l’Historia Apollonii regis Tyri

Vertus et narrativité

Michel Briand, Le sexe des passions et des vertus : anthropologie culturelle, méta-fiction et rhétorique dans le roman d’Achille Tatius

Daria Crismani, Notes sur le pouvoir des herbes dans le roman

Hélène Frangoulis, Passion et narration : Nonnos et le roman

Corinne Jouanno, Un roman exemplaire : l’histoire d’Abradate et de Panthée au fil des siècles

Loreto Núñez, Les πάθη d’un narrateur : le cas des éthiopiques

Indices