FR 3747

Suivre l'actualité par flux RSS

Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux

Fédération de recherche sur les sociétés anciennes

Université Lumière Lyon 2 - CNRS

[Rub 3 - Bibliothèque] Présentation

Présentation

L’équipe de la bibliothèque de la MOM est composée de 11 personnes. Au sein de cette structure de recherche, le personnel accueille un public d’étudiants, de doctorants, d’enseignants et de chercheurs. Afin de répondre à leurs besoins, l’équipe propose des services adaptés et gère une bibliothèque composée d’environ 80 000 documents.

Le personnel dans son ensemble répond aux missions de service public de toute bibliothèque (accueil, inscription, renseignements bibliographiques, conservation et diffusion) mais les aspects recherche très prégnants nécessitent des compétences et une expertise que les bibliothécaires ont développé pour la gestion de leurs fonds (connaissance de certaines langues, capacité d’indexation très pointue).

  • Gestion et conservation des collections /discipline

En tant que bibliothèque de recherche, les relations des bibliothécaires avec les chercheurs doivent être régulières et reposer sur des bases telles que la définition de la politique documentaire d’un fonds. Cette dernière est établie en liaison avec les chercheurs mais c’est au bibliothécaire qu’incombe le rôle de la cohésion et de la cohérence des acquisitions et de leur traitement. Un exemple de l’implication du personnel et des chercheurs est celui des commissions d’achats organisées par les bibliothécaires.

Les acquisitions de documents : concernant le développement et le maintien des fonds d’excellence, la bibliothèque a su mettre en application l’expertise de ses bibliothécaires en matière de sélection de documentation.

Le traitement des fonds documentaire : La chaîne du livre au sein de la bibliothèque commence dès réception du document et s’achève à la mise à disposition des documents aux lecteurs sur les rayonnages. Entre ces deux étapes, l’équipe aura fait preuve de beaucoup de technicités et de connaissances en matière de normes de catalogage (Unimarc, Z39-50,…) ou d’indexation (Thésaurus Pactols, Library of Congress Classification) pour aboutir à l’alimentation du catalogue de la bibliothèque.

Conservation des fonds documentaires : Afin de maintenir la pérennité des collections, notre équipe a une maîtrise des techniques de conservation, de consolidation, de réparation des différents types de documents. Fort de cette expérience, elle est aussi source d’initiative pour engager des projets tels que la numérisation.

  • Les services aux publics

L’accueil des publics : Dans le cadre de l’accueil des publics, plusieurs membres de l’équipe ont été formés à des actions de premiers secours.

Les besoins des publics étant différents entre un étudiant, un doctorant et un chercheur, la bibliothèque propose à ces usagers différents services nécessitant des compétences variées : outils de travail à disposition du lecteur (photocopieur, scanner), badge d’accès au bâtiment pour les lecteurs-chercheurs.

La formation des usagers : Les bibliothécaires sont actifs pour informer et former leurs publics lors de séances organisées sur des points de la recherche documentaire, sur l’utilisation des archives ouvertes (HAL),  sur le maniement de logiciels de gestion de références bibliographiques (Zotero), et se sont inscrits dans le réseau universitaire Isidoc’t.

  • Production de contenu en ligne

Le catalogue de la bibliothèque et son évolution : l’équipe dans son ensemble a géré un projet très important par son intégration au réseau Frantiq et à la migration de ses données sur le logiciel Koha. Ce projet a mis en évidence les compétences en informatique documentaire nécessaires pour la gestion de ce type de projet.

Les réseaux sociaux : l’un des enjeux des professionnels de la documentation  est de pouvoir investir la toile et de communiquer avec son public de plus en plus présent dans les réseaux sociaux. En tant que professionnels de l’information et formés à l’identité numérique, le personnel a ouvert et alimente sa page Facebook et son blog Prefixes.

La numérisation : dans une optique de conservation et dans le but de rendre accessible les collections de son fonds ancien, la bibliothèque a mis en place plusieurs projets de numérisation. Le procédé nécessite de nombreuses qualifications en matière d’utilisation de matériaux spécialisés (scanner, logiciels,…) et de gestion de fonds patrimoniaux. Attachée à suivre les évolutions du métier, de l’accès à l’information l’équipe a eu à cœur de proposer ou de s’insérer dans des projets en lien avec le service PSIR de la fédération. Elle est ainsi productrice de 2 bases : Digimom, 1000 tirés-à-part Salomon Reinach.

Les Archives ouvertes : en tant que référent au sein de la MOM pour le dépôt de document et de références dans la base HAL, la bibliothèque forme et informe les chercheurs de la MOM sur les actuels enjeux des publications en SHS.

  •  Quelques chiffres

 Accroissement annuel moyen : 2 500 ouvrages (achats, échanges, dons)

* 72 000 volumes
* 1 400 titres de périodiques dont 610 suivis
* Fonds ancien de 1 500 ouvrages du XVIe au XXe siècle

Logo CNRS