L’islam politique

A la différence des nationalistes, le courant islamiste palestinien a investi le web depuis longtemps déjà et de façon extensive et adaptée à ce nouveau mode de communication, d’abord par le biais des réseaux islamistes estudiantins des États-Unis, ensuite via ses organes de presse avant d’ouvrir récemment des sites propres à ses organisations.

L’un des meilleurs annuaires des forces, organisations et partis islamistes du monde entier présents sur le web a longtemps été le “Launchpad” (http://msanews.mynet.net/Launchpad/) de MSA News administré par la MSA des États-Unis (il a été rendu inaccessible depuis 2001) ; le site national de la même MSA (Muslim Student Association) le complète avec plusieurs autres annuaires dont celui des Muslim Relief Organizations des États-Unis opérant dans le monde, la Palestine y tenant une place importante (http://www.msa-natl.org/resources/). D’autres liens pourront aussi être trouvés via les “Islâmiyyât” d’Al-Mawqi’ Al-Châmil (http://www.geocities.com/mmommn/index12.htm).

Depuis Londres et en anglais, l’Association des Frères musulmans a ouvert début 2006 un site officiel, The Muslim Brotherhood (Ikhwan) Official English Website (http://www.ikhwanweb.com/) qui aborde avec détail la situation en Palestine. En arabe, (http://www.ikhwanonline.com/) l’Ikhwan Online, tout aussi officiel, a été enregistré en 2003 au Caire.

La presse islamiste régionale, d’Israël comme de Jordanie, est également riche d’informations sur la mouvance palestinienne. Ainsi, l’hebdomadaire jordanien du Front d’Action Islamique (bras politique des Frères musulmans), Al-Sabîl (http://www.assabeel.net/) (arabe, archives depuis décembre 2002, outre une rubrique régulière (“Filastîniyyât”) consacre souvent sa une à la Palestine (inaccessible en 2003). Les hebdomadaires Sawt Al-Haqq wa Al-Hurriya (http://www.sawt-alhaq.com/ a succédé à http://www.sautelhaqe-walhoria.com/) (arabe) et Al-Mîthâq (http://www.almithaq.com/) (arabe) offrent quant à eux la perspective palestinienne d’Israël et le Mouvement islamique de l’intérieur palestinien de 1948 possède également un riche site (http://www.islammov.net/) (arabe). Depuis le Liban, l’Islamic Resistance Support Association (http://www.moqawama.org/) (anglais, arabe), proche du Hezbollah (http://www.hizbollah.org/) (anglais, arabe), met en ligne un “Daily Report” quotidien (archivé depuis février 1998) ainsi que son approche de l’occupation israélienne du Liban mais également du conflit israélo-arabe ; la télévision du Hezbollah, Al-Manâr (http://www.manartv.com/) est également riche d’informations sur le sujet.

Signalons l’excellente bibliographie raisonnée et commentée de Sindre Bangstad, 2002, "Palestinian Islamist movements: An annotated bibliography", Bergen: Chr. Michelsen Institute (CMI Report R 2002:21), qui, malheureusement, écarte les sources Internet au profit des seules sources papier.

L’internaute en quête de fatwas en ligne émises par un des ulémas palestiniens pourra se rendre sur le site du Dr. Husam al-Din Ibn Musa `Afana (http://www.yasaloonak.net/) (arabe), professeur de fiqh à l’université al-Quds, qui non seulement met en ligne ses livres, articles et études mais également répond aux questions des internautes en matière de religion d’où le nom de son site ”Ils te demandent” ; ses fatwas sont également citées comme celles de Hamid al-Bitawi, président de la Ligue des ulémas de Palestine, sur le site Islam Online Fatâwâ Mubâchara (http://www.islamonline.net/livefatwa/arabic/select.asp) (arabe) et Live fatwa (http://www.islamonline.net/livefatwa/english/select.asp) (anglais). Parmi les intellectuels islamistes palestiniens dont les textes sont accessibles sur le net citons Azzam Tamimi, membre fondateur de l’Institute of Islamic Political Thought de Londres (http://www.ii-pt.com/) (arabe, anglais). Créée en 1992, ce n’est qu’en septembre 2006 que la Ligue des ulémas de Palestine (Râbitat ‘Ulamâ’ Filastîn, Palestinian Scholars League) (http://www.rapeta.org/)(arabe) se dote d’un site Internet offrant en ligne ses fatwas et diverses études de fiqh.

Palestinien d’origine, ‘Abd Allâh ‘Azzâm fut l’une des grandes figures du jihad en Afghanistan où il fut assassiné pour, selon certains, avoir aidé à la préparation d’un attentat projeté par le MJIP contre Yitzhak Shamir, à l’époque Premier ministre d’Israël. Certains de ses textes, sa biographie et des informations diverses sur le jihad de par le monde sont disponibles sur le site des Azzam Publications (http://azzam.com/) (anglais, arabe) de Londres ou encore sur l’un des sites du “Jihaad Webring” (http://members.tripod.com/~Suhayb/The-JIHAD-Page.htm), véritable hub vers les textes de référence du jihad international contemporain. De l’information sur les “martyrs” palestiniens (et autres) en Afghanistan est également disponible sur “Qawâfil Al-Chuhâdâ” (Cortèges de martyrs) (http://www.shuhadaa.com/) (arabe). Tous ces sites font l’objet d’attaques et d’interdictions depuis le 11 septembre les conduisant à disparaître ou à changer d’URL.

L’internaute, enfin, trouvera un certain nombre de documents concernant la politique iranienne dans le domaine du conflit israélo-arabe sur le site de Conférence Internationale d’al-Quds et du Soutien des Droits du Peuple Palestinien (http://www.qods-path.org/) (arabe, persan, anglais, français). QodsTv (http://www.qodstv.ir) (persan, arabe) propose également de nombreux dossiers sur la question de Palestine.

En 2006, créé à l’initiative d’un Comité pour la défense de la profession de foi de la famille de la tradition et de la communauté en Palestine (Lajnat al-Difâ’ ‘an Ahl al-Sunna wa al-Jamâ’a fî Filastîn) depuis Chicago, al-Haqîqa (http://www.haqeeqa.com/) (arabe) s’attaque au nom du sunnisme aux ”menaces” que le chiisme et autres membres de ”sectes égarées” (Bahaïs, Druzes, Ahbach, etc.) constitueraient pour la Palestine et l’islam.


  • Hamas
  • Jihad islamique
  • Parti de la libération islamique et autres organisations