Guide de Syrie-sur-Web Première édition (12 mai 2007)


Syrie : les sites institutionnels.

La présidence et la nébuleuse du parti Baath

Le site de la présidence syrienne, dénommé “ site officiel du président Bachar al-Assad ” (http://www.presidency.gov.sy/) (arabe, anglais), est en 2007 quasi réduit à une seule page. Asma al-Assad (http://www.asma-alassad.com/) (arabe), l’épouse de l’actuel président, a elle-même un site personnel. On trouvera sur le site al-bab.com (http://www.al-bab.com/arab/countries/syria/bashar00a.htm) (anglais) la traduction en anglais de l’adresse inaugurale de Bachar al-Assad, lors de sa prise de fonction en 2000. Le site d’Arab Decision (http://www.arabdecision.org/) (anglais) propose une fiche sur le président Bachar al-Assad ainsi que de brèves biographies d’innombrables responsables et acteurs de la vie politique syrienne et des fiches sur les partis syriens, autorisés ou non.

Un site quasi hagiographique dédié à Hafez al-Assad (http://www.assad.org/) (arabe), promu par Sami Jabri, un partisan de l’ancien président, n’est plus accessible depuis octobre 2005 et n’est désormais consultable que sur archives. En revanche, on trouvera sur le site de la BBC un dossier complet sur la mort d’al-Assad, Death of Assad, (http://news.bbc.co.uk/2/hi/in_depth/middle_east/2000/death_of_assad/) (anglais) que l’on peut compléter par l’obituary (http://www.guardian.co.uk/Archive/Article/0,4273,4029324,00.html) (anglais) que l’on doit à la plume de Patrick Seale, publié par le Guardian.

Le Baath et le Front national Progressiste

Le Parti Baath arabe et socialiste (Hizb al-Ba’th al-‘Arabî al-Ichtirâkî) (http://www.baath-party.org/) (arabe, anglais, français, espagnol) au pouvoir offre un site riche de très nombreuses informations, en particulier sur sa fondation, son organisation interne, et met en ligne les biographies de ses dirigeants et des documents d’archive. Si le site du Parti est assez disert, les organisations affiliées sont très discrètes sur la toile. On peut seulement se référer au site de l’Union de la Jeunesse pour la révolution (Ittihâd Chabîbat al-Thawra) (http://www.syrianyouth.net/modules/news/) (arabe), à celui de l’Union nationale des étudiants syriens (al-Ittihâd al-Watanî li-Talabat Sûriyya) (http://www.nuss-sy.org/) (arabe) et aux sites de rares organisations professionnelles, notamment le Syndicat des médecins (http://www.syrma.org/) (arabe) et le Barreau des avocats de Damas (http://www.damascusbar.org/) (arabe,anglais,français).

Users:jeflele:syrie:syrie000.pct
Users:jeflele:syrie:syrie001.pct

Pour un retour sur les principes fondateurs du Baath, on lira sur le site dédié à Michel Aflaq (http://albaath.online.fr/) (arabe, anglais) par l’un de ses descendants la totalité de son œuvre en arabe réunie sous le titre Sur la voie de la Résurrection (Fî Sabîl al-Ba’th) ainsi que des textes choisis traduits en anglais.

Après le règne sans partage du parti Baath dans les années 1960, le mouvement de Rectification proposé par Hafez al-Assad lors de son arrivée au pouvoir en 1970 a notamment permis une ouverture limitée du champ politique. En 1972, le personnel politique du régime est rassemblé au sein d’un Front national Progressiste qui regroupe plusieurs formations nationalistes arabes, communistes et indépendantes, l’ensemble étant placé sous le contrôle du Baath. Aujourd’hui huit partis politiques sont intégrés dans cette formation :

Le Parti Baath arabe et socialiste (al-Hizb al-Ba’th al-‘Arabî al-Ichtirâkî)

Le Parti communiste syrien (officiel, constitué de deux branches, Bakdâch et Fayçal)

L’Union socialiste arabe (al-Ittihâd al-Ichtirâkî al-‘Arabî, formation nassérienne dirigée par Safwân Qudsî).

Le Parti des Unionistes socialistes (al-Hizb al-Wahdawiyyîn al-Ichtirâkîyyîn)

Le Mouvement des socialistes arabes (Haraka al-Ichtirâkiyyîn al-‘Arab)

Le Parti de l’Union socialiste démocratique (al-Hizb al-Wahdawî al-Ichtirâkî al-Dîmuqrâtî)

L’Union arabe démocratique (al-Ittihâd al-'Arabî al-Dîmuqrâtî)

Le Parti syrien national social (al-Hizb al-Sûrî al-Qawmî al-Ijtimâ’î)

Parmi les partis constitutifs du Front national Progressiste (al-Jabha al-Wataniyya al-Taqaddumiyya) présents sur la toile, outre le Parti Baath dont le développement sus dit reflète l’hégémonie, le Parti syrien national social (SSNP) (al-Hizb al-Sûrî al-Qawmî al-Ijtimâ’î) (Syrian Social Nationalist Party) propose un site officiel (http://www.ssnp.net/) (arabe) conséquent ainsi qu’un portail (http://www.ssnp.org/) (arabe, anglais) et un bulletin d’information (http://www.ssnp.info/) (arabe). Un second site, al-Qawmî, (http://www.alqawmi.com/intro.htm) (arabe) participe à la défense et à l’illustration de ce parti et de son fondateur, Antûn Sa’âda. Le Courant démocratique (al-Tayyâr al-Dîmuqrâtî), un avatar du site SSNP, propose un forum en ligne, Muntadâ al-Nahda (http://www.alnahdah.org/) (arabe).

Users:jeflele:syrie:syrie002.pct

Le Parti des Unionistes socialistes (Hizb al-Wahdawîyyîn al-Ichtirâkiyyîn) (nassérien) (http://www.alwahdawi.org.sy/) (arabe) est aussi pourvu d’un site important où l’on trouvera, outre des documents historiques sur la vie de ce parti, de nombreuses allocutions de son dirigeant, Fâyiz Ismâ’îl.

Le Parti communiste syrien (branche Wisâl Farha Bakdâch) (al-Hizb al-Chuyû’î al-Sûrî) (Syrian Communist Party), outre la publication en ligne de son périodique Sawt al-Cha’ab (http://www.syriancp.org/ar/ssha3b/sshindex.htm), a un site propre (http://www.syriancp.org/) (arabe, anglais).

Sur le site du journal al-Nûr (http://www.an-nour.com/) (arabe) que publie le Parti communiste syrien (branche Yûsuf Rachîd Fayçal) (al-Hizb al-Chuyû’î al-Sûrî) (Syrian Communist Party), on trouvera quelques documents liés à la vie du Parti.

L’exécutif

Si le site du ministère des Affaires étrangères (http://www.mofa.gov.sy/) a un accès réservé, la plupart des autres ministères syriens ont un site en ligne accessible au public, plus ou moins informatif.

Le ministère de l’Agriculture et de la Réforme agraire (http://www.syrian-agriculture.org/) (arabe).

Le ministère de l’Economie et du Commerce (http://www.syrecon.org/) (arabe, anglais).

Le ministère de l’Enseignement (http://www.syrianeducation.org.sy/) (arabe) et celui de l’Enseignement supérieur (http://www.mhe.gov.sy/) (arabe, anglais).

Le ministère de l’Industrie (http://www.syrianindustry.org/) (arabe, anglais).

Le ministère de l’Information (http://www.moi.gov.sy/default.php) (arabe).

Le département des Affaires civiles du ministère de l’Intérieur (http://www.civilaffair-moi.gov.sy/sf04/index.php) (arabe, anglais).

Le ministère de l’Irrigation (http://www.irrigation.gov.sy/) (anglais, arabe) et, au sein de celui-ci, le site du Water Ressources Information Center (http://www.wric-sy.org/) (anglais, arabe, japonais), créé en coopération avec l’agence de coopération japonaise (JICA).

Le ministère de la Santé (http://www.moh.gov.sy/) (anglais, arabe).

Le ministère des Communications et de la Technologie (http://www.moct.gov.sy/) (arabe, anglais).

Le ministère des Expatriés (http://moex.gov.sy/) (arabe, anglais).

Le ministère des Finances (http://www.syrianfinance.org/index.php?newlang=ara&home=1) (arabe, anglais).

Le ministère du Pétroles et des Ressources minières (http://www.mopmr-sy.org/) (anglais, arabe).

Le ministère du Tourisme (http://www.syriatourism.org/) (anglais, français, arabe).

Le législatif

L’Assemblée du peuple (Parlement syrien) (Majlis al-Cha’ab) (http://www.parliament.gov.sy/web/list_news.php) (arabe) possède un site. Les informations qu’il livre peuvent être complétées sur différents sites. Le texte de la Constitution syrienne (http://www.oefre.unibe.ch/law/icl/sy00t___.html) (anglais), par exemple, figure parmi les lois constitutionnelles internationales compilées par l’Université de Bern. D’autres lois, notamment la loi organisant les élections et la loi sur le Tribunal constitutionnel supérieur, sont accessibles sur le site du POGAR (Programme on Governance in the Arab Region du United Nations Development Programme-UNDP) (http://www.arab-ipu.org/pdb/RetrievalPG_ChrOrdr_UF.asp?SPName=CHRN&PrmStructuredIdx=ID&PrmCountriesLst=(10). Le suivi des élections législatives de 2003 peut être trouvé sur un site issu d’une initiative privée Syvote.com (http://www.syvote.com/) (arabe).



  • La présidence et la nébuleuse du parti Baath
  • L’exécutif
  • Le législatif